Partagez | .
 

 VJA - I'm a million miles from home, I'm walking away

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MISSIVES : 2
DOLLARS : 6
AGE : 66 ans
JOB : Secrétaire d'Etat à la Défense
RANG : Démocrate

PASSION : L'histoire, le théatre
VICE/VERTU : La justice
HUMEUR : Inquiète

COTE COEUR : Coureur de jupons
HYMNE : American Pie/Don McLean
QG : Unknown


Message(#) Sujet: VJA - I'm a million miles from home, I'm walking away Mar 8 Oct - 15:17


Vincent James Antigonish
Everything died maybe that's a fact

PERSONNAGE
RPLAYER
Age › 66 ans
Date de naissance › 6 Juin 1947
Lieu de naissance › Atlantic city
Rang › Démocrate
Orientation › Hétérosexuel.
Vice/vertu › Justice
Passion › Vincent est un passionné d'histoire depuis l'enfance, mais également de théâtre. Il participe à de nombreuse reconstitutions historiques, souvent sur le thème de la guerre de Sécession.
Profession › Secrétaire d'état à la Défense
Groupe › Politiciens
Anecdote › Vincent est légèrement bègue. Dès qu'il est en colère ou mal à l'aise, ce défaut ressurgi, bien qu'il aie plus ou moins réussi à le corriger. Ce qui ne laisse pas de voir ses opposants se moquer de lui à la première occasion venue, les républicains sont si mesquins...
Pseudo › COM.
Age › 18.
Multicomptes › Nop
Comment avez-vous connu le forum › Par un partenariat avec Gladiators in Suits
Crédits pour la fiche › COM et tumblr
Disponibilités ›  A peu près tous les jours
Code du règlement ›  
Code à remplir ›
Code:
[color=#DC143C][b]Stephen Mchattie[/b][/color] ➔ VINCENT ANTIGONISH


Deux yeux pâles comme le ciel d'hiver qu'il contemplait. Le temps allait se couvrir et il ne tarderait pas à neiger. Au Vietnam, il ne faisait jamais froid. Soudain, il eut l'impression immense d'être vieux. Vincent James Antigonish, secrétaire de la Défense, 66 ans, un citoyen américain modèle. Peut-être pas tant que ça. Qui savait ? Lui même hésitait à se définir comme tel. On fait tous des erreurs dans la vie. Je n'ai pas pu échapper à la règle... Et dans le fond, il savait bien que non, il n'y avait pas échappé. Il sourit à la foule, et ses yeux bleus brillaient lorsqu'il la salua de la main, lui le héros national, lui le secrétaire de la Défense, qu'on aimait, qu'on regrettait de ne pas avoir comme président. Il fallait commencer par s'intéresser au caractère de Vincent Antigonish. Enfant, il était un gamin vif et tranquille, pas franchement hypernerveux mais curieux de tout. Il était foncièrement timide, enfant. Etait-ce parce qu'il était bègue ou bien est-ce que cette timidité était à l'origine de cette difficulté à parler ? Aucune idée. Gosse, je crois que je n'avais personne à qui parler, aussi... Mais comme il ne se décourageait pas pour rien et qu'il détestait être seul, que naturellement il avait envie de servir les autres, d'être avec eux, il avait corrigé de lui même ce défaut. Etudiant, il était encore un peu solitaire mais son gout pour le théatre, la littérature, et l'histoire lui avaient permis d'adhérer a pas mal de clubs et il s'était donc retrouvé entouré d'un petit cercle d'amis avec qui il avait commencé ses reconstitutions historiques. En vieillissant, Vincent Antigonish avait conservé un caractère fantasque qui vagabondait dans la littérature et dans l'histoire, ainsi qu'une proportion un peu incongrue à se mettre à réciter de sa voix grave des discours d'Abraham Lincoln ou de Ulysse Grant, ou de d'autres généraux célèbres mais son expérience de la vie avait fait de lui un homme posé et tranquille, qui dégageait une aura rassurante. Le profil type de l'ancien médecin aux moeurs un peu patriarcaux, rangé, le grand-père de l'Amérique dans une certaine mesure. Ses secrétaires riaient beaucoup avec lui, car il parlait, plaisantait...et il n'était pas non plus improbable de l'imaginer monté sur son bureau, déguisé en soldat nordiste de la guerre de sécession. Irascible par moment, voire bougon, on ne pouvait pas lui reprocher d'avoir des valeurs et de s'y tenir. Contre la peine de mort, pour l'IVG, pour une intervention de l'Etat dans l'économie, contre la privatisation de la défense, pour une couverture sociale universelle, pour le mariage gay...démocrate convaincu, sans doute la seule chose que Vincent aie conservé de son père, il passait pour un modèle de progressiste malgré son âge.

A présent, il faudrait bien s'intéresser à son histoire. Car le caractère reste foncièrement insuffisant pour définir Vincent Antigonish. Né dans une famille de classe moyenne d'Atlantic City, son père était croupier dans un casino et chanteur à ses heures perdues. Blacklisté à la période McCarthy, Andrew Antigonish perdit son travail et la famille ne survécut vraiment que grâce à l'argent apporté par le grand-père maternel de Vincent, Alastair Donovan, gérant d'un autre casino. Amanda Donovan était tombée amoureuse d'un beau jeune homme qui reprenait du Elvis. Elle ne supporta pas l'alcoolique au chômage que Andrew devenait et divorça, s'installant chez ses parents. Les premières années de la vie de Vincent et Steven Antigonish, son frère, se passèrent donc dans une maison minable d'Atlantic City, où tout tombait en ruine, dans un quartier où tout partait à vaux-l'eau et où la délinquance régnait en maître.


Si tu étais un livre › Le soleil se lève aussi, d'Ernest Hemingway
Si tu étais un film › The patriot.
Si tu étais une chanson › The ghost of Tom Joad, de Bruce Springsteen.
Si tu étais un rêve › Un rêve où on vole, sans doute, avec un avion des frères Wright.
Si tu étais une crainte › Celle du passé qui ressurgit.
Si tu étais un animal › Un wapiti.
Si tu étais un objet › Une bibliothèque. Ou mieux, le chapeau du général Ulysse Grant !
Si tu étais un élément › L'acier noir, qui casse mais ne plie pas.



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



Dernière édition par Vincent J. Antigonish le Ven 11 Oct - 6:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MISSIVES : 91
DOLLARS : 308
AGE : 34 ans
JOB : Avocat en droit international, conseiller juridique en politique, professeur honoraire à Georgetown
RANG : Républicain pour le public, sans étiquette pour le privé

PASSION : l'Histoire
VICE/VERTU : Persévérance
HUMEUR : Débonnaire

COTE COEUR : Son travail...?
HYMNE : Nightcall - Kavinski
QG : Républicains


Message(#) Sujet: Re: VJA - I'm a million miles from home, I'm walking away Jeu 10 Oct - 8:39

God, cet avatar colle tellement bien à TS  

Bienvenue parmi nous Vincent!! Bon courage pour la rédac de ta fiche *-*

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


« La justice, cette forme endimanchée de la vengeance. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MISSIVES : 2
DOLLARS : 6
AGE : 66 ans
JOB : Secrétaire d'Etat à la Défense
RANG : Démocrate

PASSION : L'histoire, le théatre
VICE/VERTU : La justice
HUMEUR : Inquiète

COTE COEUR : Coureur de jupons
HYMNE : American Pie/Don McLean
QG : Unknown


Message(#) Sujet: Re: VJA - I'm a million miles from home, I'm walking away Jeu 10 Oct - 11:14

Un autre fan de XIII ?  Ou juste un connaisseur de monsieur Mchattie ? :D

Je finis normalement rapidement :D

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MISSIVES : 91
DOLLARS : 308
AGE : 34 ans
JOB : Avocat en droit international, conseiller juridique en politique, professeur honoraire à Georgetown
RANG : Républicain pour le public, sans étiquette pour le privé

PASSION : l'Histoire
VICE/VERTU : Persévérance
HUMEUR : Débonnaire

COTE COEUR : Son travail...?
HYMNE : Nightcall - Kavinski
QG : Républicains


Message(#) Sujet: Re: VJA - I'm a million miles from home, I'm walking away Jeu 10 Oct - 21:11

Ni l'un ni l'autre...hum hum. bucktooth Mais je trouve que son visage colle vraiment bien ^^

Par contre, les admin sont assez prises en ce moment, j'espère qu'elles pourront passer rapidement puppy eyes 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


« La justice, cette forme endimanchée de la vengeance. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Message(#) Sujet: Re: VJA - I'm a million miles from home, I'm walking away

Revenir en haut Aller en bas
 

VJA - I'm a million miles from home, I'm walking away

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A million mile from home, I'm walking away. I can't remind your eyes, your face
» Charlène L. Miles
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Go big or go Home ~ ! [Terminer]
» Joey Miles [ E.C ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE SPECTATOR  :: PROTAGONISTES :: PASSEPORTS-